Articles

La qualité du café exportable cultivé dans le centre de Cuba est mise en valeur

Sancti Spiritus, Cuba (PL) Selon des spécialistes, la récolte de café arabica cultivé dans la zone centrale de Cuba, et exporté sur les marchés internationaux sous la marque Crystal Mountain, excelle aujourd'hui sur ce territoire par la qualité de son grain.


Leovaldo Cruz Duardo, expert de la Délégation Provinciale de l'Agriculture, a assuré à Prensa Latina que 90 pour cent de cette variété de café envoyé cette année aux usines de traitement est considéré de première qualité.

Il a également signalé que durant la campagne qui s'est récemment terminée, la plus importante de ces douze dernières années, plus de 270 tonnes de café robusta et arabica ont été recueillies.

La région montagneuse de l'Escambray, située dans le sud  des provinces de Villa Clara, Cienfuegos et Sancti Spiritus, possède des caractéristiques idéales pour la culture des deux variétés grâce à la température et l'humidité de l'air.

Selon l'hebdomadaire 5 de Septiembre, le café arabica récolté dans ces trois territoires du centre de Cuba est actuellement coté à plus de 10 mille dollars la tonne sur le marché japonais.

Pour obtenir la qualité exigée, le grain se cultive dans des sols ferrallitiques rouges, à plus de 400m au dessus du niveau de la mer, et avec un régime de précipitations régulier.

De plus, comme Cruz Duardo l'a signalé a PL, la production de cette année a profité de la modernisation technologique, du perfectionnement des cueilleurs, et de l'exploitation des cycles de production.

À Sancti Spiritus, il existe plus 600 producteurs de café, principalement dans les communes de Trinidad et Fomento. Dans la province, quelques 1200 hectares sont exploités à la culture du grain avec un rendement productif de 0,20 tonnes par hectare.

Ima/ebr