Articles

Raul Castro fait part du soutien de Cuba à plusieurs peuples du monde

La Havane, 19 avril (Prensa Latina) Lors de la clôture de la session constitutive de la IXème Législature du Parlement de Cuba, Raul Castro a aujourd´hui exprimé le soutien de ce pays avec la Syrie, récemment victime d´une agression des États-Unis et ses alliés.


Il a dénoncé cette attaque défendue par l´argument non-prouvé de l´usage d´armes chimiques de la part du gouvernement de ce pays du Levant, alors qu´il lutte contre le terrorisme imposé depuis l´étranger.

« Lamentablement, ces actions unilatérales se sont converties en une pratique inacceptable, déjà testée et utilisée dans plusieurs pays du Moyen-Orient », a-t-il ajouté.

« Cela mérite la condamnation de la communauté internationale », a-t-il jugé avant de souligné que « nous exprimons notre solidarité au peuple et au gouvernement syriens ».

Le leader cubain a également réitéré la solidarité de l´île envers le Venezuela et sa Révolution Bolivarienne face à la croisade de la droite nationale et étrangère.

Celui qui était jusqu´à ce jour le mandataire de la plus Grande des Antilles, a réaffirmé son soutien au Venezuela, à son gouvernement légitime et à l´union civique et militaire dont Nicolas Maduro est à la tête, poursuivant l´héritage d´Hugo Chavez.

Il a assuré que le pays sud-américain fait face aux attaques de l´impérialisme et de ceux qui cherchent à renverser les gouvernements progressistes de la région.

Lors de son intervention, il a insisté sur le soutien de Cuba à d´autres peuples d´Amérique Latine et du monde qui affrontent des pressions externes destinées à mettre fin aux progrès sociaux atteints, dont notamment la Bolivie et le Nicaragua.

Puis Raul Castro a, entre autre, condamné l´emprisonnement de l´ex-mandataire du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, qui se trouvait en tête des sondages pour les prochaines élections présidentielles de cette année dans ce pays.

Il a de la même manière confirmé le soutien de Cuba au droit à l´auto-détermination et à l´indépendance de Porto Rico.

Suite à l´élection de Miguel Diaz-Canel en tant que nouveau président des Conseils d´État et des Ministres, Raul Castro a signalé qu´il continuerait au poste de premier secrétaire du Parti Communiste de Cuba jusqu´en 2021, poste auquel il a été élu en 2016 lors du VII Congrès de cette organisation.

peo/leg/wmr