Articles

L’Iran revient à sa position antérieure au pacte nucléaire de 2015

Téhéran, 21 novembre (Prensa Latina) Devant le manque de réaction de l’Union Européenne face aux pressions des États-Unis, l’Iran revient à sa position antérieure l’accord nucléaire signé en 2015 entre Téhéran et six autres puissances mondiales.


C’est ce qu’a fait savoir au ministre des Affaires britanniques, Jeremy Hunt, le secrétaire du Conseil Suprême de la Sécurité Nationale, le contre-amiral Ali Shamkhani, au cours d’un entretien publié aujourd’hui par le site digital de la presse nationale iranienne.

Shamkhani a critiqué le manque d’action des pays européens contre la politique anti-iranienne du gouvernement de Donald Trump après que les États-Unis se soient retirés illégalement du pacte nucléaire en violation des résolutions de l’ONU.

Ce haut dignitaire de l’État iranien a rappelé que les négociations pour tenter d'appliquer le pacte nucléaire avaient eu lieu sous les auspices de l’Union Européenne et que le non-respect du dit pacte montre à la fois la volonté de Washington de ne pas le respecter et le manque de crédibilité des européens.

D’après lui, si les signataires européens de cet accord soutenaient ouvertement Washington ils se discréditeraient aux yeux des pays de la région et du reste du monde.

“Étant donné l’absence de réaction contre le comportement inapproprié des États-Unis, la République Islamique a pris les décisions nécessaires pour revenir à sa position antérieure à l’accord de 2015”, a déclaré Shamkhani.

peo/tgj/arc/cvl