Articles

Le président bolivien souligne l'importance des élections primaires

La Paz, 31 janvier  (Prensa Latina) Le président bolivien, Evo Morales, a souligné dans un communiqué publié sur son compte Twitter l'importance des élections primaires historiques qui ont eu lieu dimanche dernier dans le pays.


Nous tenons à remercier nos militants qui se sont déplacés aux urnes afin de nous exprimer leur confiance et affirmer, une fois de plus, la bonne santé de notre démocratie. Nous saluons leur engagement envers le Processus de Changement dans lequel s'est engagé notre cher pays. Merci à toutes et à tous!", écrit-il.

En outre, le chef de l'État a insisté sur le rôle de ce processus électoral qui fortifie la démocratie nationale et il a rappelé, qu'autrefois, les dirigeants étaient élus indirectement par des dirigeants de partis politiques qui ne tenaient pas forcément compte de l'avis des membres de leurs partis respectifs.

Le Tribunal Suprême Électoral (TSE) a informé dimanche soir qu'un premier résultat partiel  basé sur un calcul rapide des bulletins recueillis indiquait que 349 mille 393 militants du MAS s'étaient rendus aux urnes afin d'exercer leur droit constitutionnel, alors que, pour les deux autres partis, le chiffre n'était que de 15 mille et de trois mille personnes, respectivement.

La présidente du TSE, Maria Eugenia Choque, a expliqué que la journée électorale s'était déroulée en toute paix et tranquillité avant de déclarer que les militants appartenant aux partis inscrits avaient ainsi pu exercer leur droit démocratique.

Le vice-président du TSE, António Costas, s'est exprimé dans le même sens et a estimé que la participation aux élections avait été très intéressante étant donné qu'il s'agissait, pour la première fois, d'un vote libre et non-obligatoire.

De leur côté, les membres de la mission d'observation de l'Union Inter-Américaine des Organismes Internationaux (Uniore), composée de représentants appartenant aux organisations électorales de 11 pays, se sont félicités de la rapidité avec laquelle ont été transmises les informations concernant ces élections primaires.

Ils ont suggéré des améliorations possibles dans trois domaines. En premier lieu, la communication des premiers résultats fournis: ils devraient, selon la mission de l'Uniore, indiquer non seulement le nombre de votes concernant les militants de partis, mais aussi celui de la population dans son ensemble. En second lieu, il faudrait procéder à une épuration du recensement des personnes appartenant à un parti.  Finalement, il faudrait harmoniser l'accessibilité au vote.

Dans les heures qui viennent, le TSE  donnera les résultats officiels des suffrages exprimés, en particulier ceux provenant des zones du pays les pus difficile d'accès.

peo/mem/lp