Articles

La Guyane française intéressée par les médecins collaborateurs cubains

Paris, 15 février (Prensa Latina) Le président de la collectivité territoriale de la Guyane française, Rodolphe Alexandre, a manifesté son intérêt à faire appel à des médecins collaborateurs cubains pour palier au manque cruel de professionnels sur ce territoire français d´outre-mer.


Lors de déclarations diffusées hier par la presse locale, Alexandre a assuré qu´il y "a réellement une urgence en Guyane", puis a rappelé que la population est unanime dans sa protestation contre ce manque de médecins dont souffre la collectivité.

Pour faire face à cette situation, le mandataire s´est montré favorable à pouvoir compter sur "une centaine de médecins cubains spécialistes dans les hôpitaux", puis a concrètement cité des spécialités dont l´odontologie, l´oncologie et la pneumologie.

"Je les ai vus travailler (les médecins cubains) au Brésil, à Haïti", a-t-il indiqué lors d´un entretien accordé à l´Agence Française de Presse, avant d´ajouter qu´il "est indiscutable que leur réputation est mondiale".

Alexandre s´est réuni la veille dans cette capitale avec la vice-ministre cubaine de la Santé Publique, Marcia Cobas, et l´ambassadeur de Cuba en France, Elio Rodriguez, pour leur faire part de son intérêt.

Il a ainsi prévu de voyager prochainement à Cuba pour avancer dans les démarches.

La presse française a signalé que "si ce projet se concrétise, il s´agirait d´une première sur un territoire français".

Depuis un décret du 26 janvier 2005, la Guyane est l´unique territoire français autorisé à engager du personnel médical en dehors de l´Union Européenne.

Durant des décennies, les médecins cubains ont prêté service dans des dizaines de pays du monde entier, un travail qui a été amplement reconnu au niveau international.

peo/tgj/lmg