Articles

La santé et l'éducation sont les priorités de Cuba, affirme le ministère des Finances et des Prix

La Havane, 27 février (Prensa Latina) La direction du ministère des Finances et des Prix de Cuba a affirmé que la santé et l'éducation sont les activités sociales prioritaires dans le budget que présentera le gouvernement.


Au cours du programme de télévision "Mesa Redonda" (Table Ronde), Felix Suárez, vice-ministre du Ministère des Finances et des Prix de Cuba, a indiqué que l'effort sera poursuivi pour améliorer les services et l'attribution des allocations.

Il a expliqué le mécanisme de la planification financière du pays avec la participation de l'État pour équilibrer le solde des dépenses et des recettes dans tous les secteurs, et ce en s'appuyant sur la législation fiscale, les impôts, les taxes et autres contributions.

Et avant tout, a-t-il souligné, le budget de l'État accordera la priorité à la santé, à la culture, aux sports, aux services communaux, à la défense, aux investissements dans les travaux d'infrastructure et autres dépenses. Tout ceci, a-t-il expliqué, fait partie d'un mécanisme de redistribution de la richesse nationale.

Le budget social, a-t-il insisté,  couvre 70 pour cent des dépenses de l'activité (sociale), ce qui est une caractéristique cubaine unique si on le compare aux autres budgets de par le monde.

Félix Súarez a ensuite rappelé qu'il existe 200 budgets distincts qui sont attribués aux municipalités, aux provinces, aux activités nationales, à la sécurité sociale et à d'autres secteurs.

Ils présentent tous trois parties importantes: la planification, l'exécution et la liquidation; et nous travaillons de manière parallèle sur ces trois parties  tout le long de l'année.

C'est pour cette raison que ce budget  a été présenté à l'Assemblée du Pouvoir Populaire le mois de décembre dernier et, comme il est indiqué dans l'un de ses alinéas, le montant que le Ministère des Finances  s'est fixé comme objectif est de 60 milliards de pesos pour l'année 2019 (un peso cubain ayant une valeur officielle de un dollar).

Ce budget sera présenté en juillet 2019 en même temps que la liquidation du budget de 2018. Concernant les dépenses, le vice-ministre a montré aux journalistes une courbe indiquant que, pour l'année qui vient de s'achever, il a fallu débourser six milliards 285 millions 500 mille pesos et que le montant prévu pour cette  année en cours est de six milliards 670 millions.

"C'est un processus compliqué", a-t-il précisé, et qui est validé par l'avant-projet de budget présenté à la fin de chaque année. De son côté, le directeur général de la politique fiscale du Ministère des Finances et des Prix, Vladimir Regueiro, a indiqué que 74 pour cent des revenus proviennent du système fiscal qui fonctionne dans le pays depuis sept ans.

Parmi les autres éléments inclus dans le budget Cubain se trouvent les allocations attribuées aux personnes les plus défavorisées et une collaboration de l'État  pour trouver des solutions à des problèmes spécifiques comme ceux liés aux dégâts causés par des phénomènes atmosphériques, ou autres phénomènes de ce genre.

D'autres fonctionnaires, des spécialistes et divers responsables ont également pris part  à cette discussion organisée  par l'émission « Mesa redonda ».

peo/agp/rfc/cvl