Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Panama : grossesse chez les filles, un phénomène imparable

Panama 27 Jan (PL) Loin de diminuer, la grossesse chez les filles, les adolescents et les jeunes est aujourd'hui un phénomène imparable au Panama, où selon le ministère de la Santé (MINSA) l'an dernier a pris fin avec 322 cas de plus qu'en 2015.

Les chiffres officiels ont également révélé que les provinces de Panama, Chiriqui et la région Nganbe Bugle demeurent les régions avec le plus grand nombre de femmes enceintes entre 10 et 19 ans.


Selon le dernier rapport du Ministère de la Santé ( Minsa ) a dit que 2016 a fini avec 11 298 grossesses dans ce groupe d'âge, et ce chiffre en tient pas compte des cas des mineures qui font partie de la Caisse de Sécurité Sociale et les hôpitaux privés.

De plus, il y a les cas pas traités dans un centre médical qu'on doit ajouter, de sorte que le chiffre pourrait être plus haut.

Le Directeur adjoint de la Promotion de la Santé, Jorge Rodriguez, a déclaré que, avecplus de 60 pour cent des adolescentes enceintes un adulte qui parfaois en se responsabilise pas avec la mère et le bébé .

Il faut que les jeunes se protègent avec des préservatifs, car cela empêche non seulement la grossesse mais également contre les infections sexuellement transmissibles, il a rappelé.


Selon Rodriguez, plus le niveau d'éducation est élevé, plus la vulnérabilité des jeunes, facteur qui ajoute la division de la famille et des croyances ou cultures religieuses comme dans le cas des zones de comté où il y a une résistance à la contraception, parce que les enfants sont synonymes avec main d'oeuvre.

Parallèlement à ce phénomène, les statistiques Pro et le bien-être de la Fondation Dignité touchés par rapport au VIH-sida que 50 pour cent des femmes enceintes entre 15 et 24 ans sont infectés par cette maladie.

Rm/ymr/npg