Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Des scientifiques britanniques alertent sur les grandes menaces contre l’humanité

Londres, 7 fév (PL) Un groupe de scientifiques britanniques a rendu publique une étude expliquant quelles seraient les grands évènements qui amèneraient à la disparition de l’humanité.

L’étude intitulée « Risque existentiel. Diplomatie et  Gouvernance »  a été menée par l’Institut d’étude sur l’avenir de l’humanité de la faculté de Philosophie de l’Université d’Oxford.

Selon les chercheurs, les pandémies, le changement climatique et la guerre nucléaire sont les trois causes principales que mettent en danger la planète. Ils constatent que la communauté internationale n’en a pas encore pris conscience. 

Dans ce sens, les experts font un appel aux leaders du monde pour qu’ils mettent en œuvre des stratégies plus efficaces pour lutter contre les maladies comme celle provoquées par les virus Ebola et Zika, deux virus contre lesquels il n’y a pas encore de vaccin. 

Ils exhortent aussi à veiller pour l’identification des armes biologiques : les agents pathogènes synthétisés dans les laboratoires peuvent êtres plus dangereux que les naturels.

Par ailleurs, les chercheurs ont souligné l’importance du rôle de la géo-ingénierie dans la lutte contre le réchauffement de la planète. 

  rm/lp/oda/nvo