Articles

Des intellectuels affichent leur soutien aux argentins contre les politiques de Mauricio Macri

Buenos Aires (PL) Des intellectuels et artistes nord-américains de premier plan, dont l'acteur Danny Glover et le philosophe Noam Chomsky, ont signé une déclaration de soutien aux argentins face aux politiques néolibérales du gouvernement de Mauricio Macri.

Dans la lettre (diffusée par le Réseau des Intellectuels et Artistes en Défense de l'Humanité), publiée sous le titre « Contre les abus de Macri, le monde avec l'Argentine », les signataires soulignent qu'en moins de 15 mois le mandataire « a provoqué des milliers de licenciements dans le secteur public comme dans le privé et a dévalué la monnaie ».

Ils rajoutent également qu' « il a retirer des droits du travail par la nouvelle loi ART (Assurances de Risques  au Travail), a attaqué les retraités et leurs médicaments gratuits, et a essayé de plafonner les revendications salariales devant une inflation galopante ».

La carte soutien que « l'importante chute de l'activité économique, particulièrement celle de l'industrie, se ressent par une paupérisation sociale croissante : il y a en Argentine un million et demi de nouveaux pauvres depuis le début du mandat de Macri, ce qui démontre en chiffre la gravité de la situation ».

Les intellectuels et militants des droits de l'homme, parmi lesquels figurent la renommée journaliste argentine Stella Calloni et l'ex-sénatrice colombienne Piedad Cordoba, signalent que durant cette période « l'Argentine a eu une résonance internationale par divers cas de corruption dans lesquels pourraient être impliqués le président et son entourage : Panama Papers, Odebrecht, Avianca, Correo Argentino, entre autres ».

« À cela se rajoute l'injuste emprisonnement de la leader social Milagro Sala dans la province de Jujuy, fait qui a provoqué plusieurs organisations internationales à qualifier la détention d'arbitraire, et demander l'immédiate mise en liberté de la parlementaire du Mercosur », ont-il rajouté.

Les signataires ont envoyé leur solidarité à l'ex-présidente Christina Fernandez qui « subit une attaque judiciaire et médiatique de plus en plus grave, ce qui clôt un cercle de graves agressions à la démocratie ».

Jusqu'à l'heure la lettre compte sur le soutien de plus d'une centaine de personnalités d'une vingtaine de pays, dont le journaliste brésilien Emir Sader, le philosophe italien Domenico Losurdo et Istvan Meszaros, professeur de renom de l'Université de Sussex au Royaume-Uni.

Les écrivains vénézuéliens Luis Britto Garcia et Carmen Bohorquez, la dominicaine Chiqui Vicioso et le cubain Roberto Fernandez Retamar, président de la Casa América, ont, entre autres, appuyé le document.

mgt/may