Articles

Le leader sahraoui et le Secrétaire Général de l'ONU se réunissent au sujet du Maroc

Alger (PL) Selon une publication sahraoui, la réunion du président sahraoui Brahim Gali, et du Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres, a abordé les obstacles marocains à une solution juste et définitive du conflit entre les deux parties.

Sahara Press Service a rajouté que celui qui est également le chef du Front Populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro, F. Polisario, a informé le nouveau responsable de l'organisme mondial de l'opposition de Rabat à l'application des résolutions de l'ONU sur la tenue d'un référendum au sujet de l'autodétermination de son peuple.

La publication, qui cite des déclarations du coordinateur du F. Polisario à la mission de l'ONU pour cette consultation (Minurso),   M'hamed Jad-dád, la réunion des deux dirigeants, tenue sur la demande de la partie sahraouie, a permis de tenir au courant Guterrez sur la situation du conflit.

Selon le représentant sahraoui, le Maroc, en échappant à ses obligations, en expulsant les représentants internationaux de la Minurso et en violant le cessez-le-feu dans la région de Elgargarat,  est le véritable responsable de l'impasse dans laquelle se trouve le processus de paix.

Jad-dad a assuré que Gali a communiqué à Guterrez sa volonté de coopérer avec lui et ses envoyés spéciaux pour mettre en pratique les résolutions sur le référendum libre, transparent et juste, promis également par l'ONU en 1991 lors d'un cessez- le-feu entre les sahraouis et marocains.

Gali a été nommé, en juillet 2016, président de la République Démocratique Arabe Sahraouie, fondée en 1976 après le retrait de l'Espagne, date depuis laquelle Rabat occupe le pays malgré la résistance de la population.

arc/apb