Agence de Presse de l'Amérique Latine

Syrie: la crise autour du Qatar nuit au processus de paix et retour d'habitants à Damas

Moscou,Damas, 13 juin (PL) Le président russe, Vladimir Putin, a déclaré  que « la crise diplomatique au sujet du Qatar nuit la consolidation des efforts pour la paix en Syrie et la lutte contre le terrorisme ».

Lors d'une conversation téléphonique avec le roi saoudite Salman ben Abdel Aziz Al Saud, Putin a abordé les relations bilatérales ainsi que les conflits au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Putin a affirmé que « la rupture des liens diplomatiques avec le Qatar de la part de nations arabes entrave l'effort pour une sortie pacifique du conflit syrien ». Il ensuite précisé que son pays « évite l'ingérence dans les affaires internes des autres États ».

Des organes de presse affirment que Damas accuse de la même manière à l'Arabie Saoudite et le Qatar de préparer, financier et d'équiper des groupes armés en Syrie, dont le mouvement terroriste État Islamique.

En Syrie, les autorités ont annoncé que des milliers de personnes ont commencé à retourner dans les communes de Drousha, Khan Sheik et Darkbaye, au sud de Damas, alors que les dernières touches à la restauration des infrastructures sont données.

Le gouverneur de la province de Damas, Alaa Munir Ibrahim, a déclaré à des médias que près de 20 mille personnes doivent réintégrer leurs logements et se joindre aux 35 mille qui vivent déjà dans ces localités récemment libérées des extrémistes armés.

Les travaux de réhabilitation se centrent sur la réparation d'écoles, de centres de soins, de réseaux de téléphone, d’électricité et d'eau potable.

Ces trois communes ont été libérées du Front Al Nousra fin 2016 suite à un processus de réconciliation qui a débouché sur la sortie des terroristes en direction d'Idleb.

peo/jcm/to/ocs/pgh