Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des ex-combattants des FARC-EP arrivent à Cuba pour étudier la médecine

Par Félix Albisu

Bogotá, 26 août (PL) Un contingent de 200 jeunes démobilisés des FARC-EP (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie - Armée du Peuple) ont voyagé à destination de Cuba pour étudier à l'École Latino-Américaine de Médecine (ELAM), où ils débuteront en septembre prochain le parcours universitaire d'une durée de six ans.


Le groupe est parti à destination de La Havane dans un vol charter de Cubana de Aviacion au départ de l'aéroport El Dorado de Bogotá. Pour faire leurs adieux avant le départ, les ont accompagnés l'ambassadeur de Cuba en Colombie, Jose Luis Ponce, ainsi que d'autres fonctionnaires, dont la diplomate colombienne Ana Plaza, directrice du salon de protocole de la Chancellerie de la nation sud-américaine.

Ponce a signalé que cela « représente une contribution de mon pays au processus de paix et à la situation post-conflit dans cette nation andine, laquelle fait suite au dépôt des armes de la part des FARC-EP et leur passage à la vie civile ».

Le diplomate cubain a exprimé aux futurs étudiants l'importance de ce geste solidaire de la part de son pays, lequel fait face à un long embargo économique, commercial et financier de plus d'un demi-siècle, mais qui malgré cela partage non ce qu'il a en excédent, sinon ce dont il dispose en dépit des importantes restrictions.

Il y a plusieurs semaines, le gouvernement cubain a décidé d'accorder mille bourses de médecine à des ex-combattants des FARC-EP et à d'autres jeunes issus de familles de milieux défaforisés. Ces bourses seront échelonnées sur une période de cinq ans, à raison de 200 par an.

Émotionnés avant leur départ, plusieurs jeunes du groupe ont exprimé leurs remerciements envers l'île antillaise, et leur joie d'avoir l'honneur de faire partie de ce groupe pionnier, qualifié par le commandant des FARC-EP, Pastor Alape, comme le Premier Contingent de Médecins pour la Paix qui part se former à Cuba.

Un processus de sélection académique et d'aptitude a eu lieu depuis le mois dernier dans la capitale colombienne. Il a été mené et pris en charge par des professionnels de la santé cubains, dont certains ayant une longue expérience dans l'enseignement au sein de l'ELAM.

Des membres de la Fondation des Diplômés Colombiens de l'ELAM, dont le responsable actuel est le jeune médecin Ignacio Cabrera, ont également participé à cette sélection.

Lors du départ du contingent, le récemment diplômé de L'ELAM a remercié Cuba de permettre à des jeunes de milieux défavorisés de son pays de parvenir à exercer la noble profession de médecin.

peo/ro/fa