Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le président Rohani affirme que, concernant l'Iran, Washington est isolé

Téhéran, 13 octobre (Prensa Latina) En allusion aux déclarations hostiles de ce jour de la part du président étasunien, Donald Trump, contre Téhéran, le président de la République Islamique d'Iran, Hasan Rohani, a déclaré que « les États-Unis sont isolés dans leur politique à l'encontre du peuple iranien ».


Lors d'une allocution télévisée, le mandataire a souligné le fait que « le discours de Trump présente une stratégie agressive envers l'Iran et prouve que son gouvernement est plus seul que jamais contre l'accord nucléaire et dans ses complots à l'encontre du peuple iranien ».

Pour sa part, une déclaration de la chancellerie nie également les commentaires du présidents nord-américain selon lesquels le programme de missiles balistiques est une menace pour le monde.

Le porte-parole du Ministère des Relations Extérieures, Bahram Qasemi, a précisé que « l'Iran continuera de renforcer ses capacités de défense et de sécurité ».

Selon le diplomate, « le gouvernement iranien renforce les capacités de défense du pays uniquement pour protéger la sécurité nationale et défendre ses intérêts ».

Qasemi a rappelé l'affirmation de Trump selon laquelle il demandera au Congrès d'établir des « facteurs déclencheurs » qui inciteraient les États-Unis à imposer des sanctions contre l'Iran dans une série de domaines, dont celui des lancements de missiles balistiques.

Lors de ces déclarations d'aujourd'hui, le président Trump a annoncé une nouvelle stratégie envers l'Iran, pays qu'il a qualifié de « principal soutien du terrorisme dans le monde », et a avancé la possibilité que Washington abandonne le pacte nucléaire international sur l'Iran de 2015.

peo/rc/apb/dls