Articles

Demande de libération de l´opposante ruandaise

Kigali, 13 novembre (Prensa Latina) Plusieurs milliers de personnes ont signé une pétition sur internet qui a aujourd´hui circulé pour demander la mise en liberté de Diane Rwigara, une ex-top-modèle devenu la fervente opposante au président ruandais Paul Kagame.


Rwigara, ainsi que sa mère et sa sœur, sont détenues depuis fin septembre dernier et accusées d´incitation à la rébellion par des allégations ethniques, d´évasion fiscale et de falsification de documents pour postuler aux élections tenues en août dernier. Ces dernières ont été gagnées par Kagame avec cinq millions 400 mille votes des six millions 900 mille inscrits.

L´aspiration de Rwigara a été sèchement stoppée par la Commission Électoral, selon laquelle elle ne remplissait pas plusieurs exigences, dont le nombre d´adhérents nécessaires.

Lors des semaines qui ont précédé le scrutin, sont apparus des nus de la candidate sur internet. Elle les a qualifiés de « montages par photoshop destinés à mettre en doute son intégrité ».

Lors d´une saisie dans la résidence familiale de la candidate, la police a trouvé « des documents compromettants » et a ensuite arrêté les trois femmes, qui sont toujours en prison préventive depuis les faits.

peo/mem/msl