Agence de Presse de l'Amérique Latine

Venezuela : des pertes millionnaires en raison de la corruption

Caracas, 1er décembre (Prensa Latina) Des enquêtes du Ministère Public et des organes de sécurité ont rapporté des pertes de 15 millions de barils de pétrole qui n´ont pas été produits entre 2015 et 2017.


Le procureur général de la République, Tarek William Saab, a dénoncé le fait que des actions de sabotage et de corruption ont fait que l´entreprise Petrozamora, située dans l´État de Zulia, a cessé de produire ces barils, et ce à raison de 15 mille 700 barils par jour.

« Ce réseau de corruption au sein de Petrozamora a provoqué des pertes équivalentes à plus de 500 millions de dollars », a-t-il expliqué.

Ces enquêtes ont mené à l´arrestation de 16 dirigeants et fonctionnaire de Pdvsa (entreprise étatique gérant le pétrole du Venezuela), et hier, l´ex-ministre du Pétrole, Eulogio Del Pino, a également été détenu.

Les enquêtes du Ministère Public (MP) évoquent la prétendue implication de ces personnes dans le sabotage de cette entreprise mixte vénézuélienne, ainsi que des inexécutions et violations de contrats, des irrégularités dans la sécurité interne et une augmentation démesurée du vol qui ont « nui à la production et entrainé des retards dans les travaux de maintenance ».

Saab a signalé que le MP présume un lien entre del Pino et l´altération intentionnelle des chiffres fiscaux de production de brut depuis 2014 et jusqu´à 2017, alors qu´il faisait partie de la direction exécutive de l´Exploration et la Production de la division de Pdvsa de Punta de Mata.

peo/rc/lb