Articles

Des soldats israéliens harcèlent des étudiants palestiniens

Tel Aviv, 4 décembre (Prensa Latina) L´organisation humanitaire israélienne Betselem a aujourd´hui dénoncé des actions de soldats israéliens et de certains habitants sionistes qu´elle a identifiées comme des « harcèlements continus dont souffrent des étudiants palestiniens dans la ville cisjordanienne de Hébron ».


Cette ONG a rapporté par une vidéo quatre situations vécues par des étudiants et des enseignants de l´école Ziad Hamuda, du quartier d´Al Nasarah, proche de la colonie juive de Kiryat Arbab, qui ont eu lieu entre octobre et novembre de cette année.

L´un des porte-paroles de Betselem, Amit Gilutz, a jugé que « ce qui est vu dans la vidéo fait partie de l´occupation, et ce ne sont pas des cas uniques mais ils montrent comment est le quotidien sous cette occupation ».

« Le harcèlement continue fait partie de la politique destinée à forcer les palestiniens à déménager du centre ville et qui rend leurs vies très difficiles », s´est-il exprimé devant la presse.

Des images diffusées montrent comment les militaires israéliens retiennent et identifient les professeurs qui accompagnent des enfants, ou encore comment les jeunes ne peuvent pas rentrer chez eux en sortant de classe car les hommes en uniformes les en empêchent et comment, lorsque la tension s´accroit, les lancements de gaz lacrymogènes par les forces de l´ordre est presque systématique.

« La présence des soldats nuit aux études des enfants et empêche qu´ils aient droit à une routine quotidienne décente à l´école », est-il précisé par l´ONG israélienne dans un communiqué.

peo/pgh/mt/lp