Articles

Des soldats israéliens font feu et blessent 38 manifestants palestiniens

Ramallah, 7 décembre (Prensa Latina) Au moins 38 manifestants palestiniens ont aujourd´hui été blessés par des tirs de soldats israéliens en Cisjordanie occupée et à la frontière de la Bande de Gaza lors de rassemblements s´opposant à la décision des États-Unis de reconnaitre Jérusalem comme capitale d´Israël.

Selon un porte-parole militaire israélien, dans les villes cisjordaniennes de Hébron et Al Bireh, 11 manifestants ont été atteints par des tirs à balles réelles, puis 20 autres par des balles en caoutchouc, et les hommes en uniformes « ont utilisé des équipements antiémeutes contre des centaines de palestiniens, dont certains leur ont lancé des pierres ».

Par ailleurs, dans la Bande de Gaza, des douzaines de manifestants ont protesté près de la vallée frontalière avec Israël et, toujours selon des versions militaires de Tel Aviv, « ont jeté des pierres aux soldats présents de l´autre côté ».

Selon le Ministère de la Santé Publique de Gaza, « les militaires israéliens ont ouvert le feu à balles réelles et ont blessé sept manifestants ».

Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, a ce jeudi appelé à une nouvelle Intifada (soulèvement) contre Israël, car selon lui les « déclarations de Trump constituent une déclaration de guerre ».

peo/ocs/mv