Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des indépendantistes anglophones camerounais tuent trois gendarmes

Yaoundé, 27 décembre (Prensa Latina) La presse locale a aujourd´hui informé que trois gendarmes ont été tués dans la localité de Mamfe par des activistes du Conseil National du Cameroun Méridional (SCNC, selon ses abréviations en anglais).


Le site internet de l´Agence de Presse Africaine (APA) a indiqué que les victimes de cette attaque ont été le commandant de la brigade de gendarmerie de Ndando et deux gendarmes appartenant à cette unité.

Selon des sources proches de l´enquête, l´attaque a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi, lorsque des hommes fortement armés, près de 15 personnes, ont ouvert le feu contre la caserne et ont tué les trois fonctionnaires.

Avec ces assassinats le bilan des morts chez les forces de l´ordre en moins de deux mois, tués par des militants sécessionnistes anglophones qui réclament l´indépendance de plusieurs régions du pays, s´élève à 20 personnes.

Par ailleurs, un magistrat camerounais a ordonné la libération du poète Patrice Nganang, arrêté au début du mois pour être accusé de menacer le président Paul Biya et actuellement toujours en prison préventive.

Nganang a écrit début décembre un article dans la revue Jeune Afrique dans lequel il critique la manière dont le mandataire a réagi au conflit avec la population des régions anglophones en déployant un contingent mixte de soldats et policiers pour affronter le mouvement séparatiste.

peo/pgh/lp/mem/msl