Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le représentant de l´Équateur à l´ONU et à Genève démissionne

Quito, 4 janvier (Prensa latina) Le représentant permanent de l´Équateur devant les Nations Unies et d´autres organismes internationaux à Genève, Guillaume Long, a aujourd´hui présenté sa démission irrévocable au président de ce pays sud-américain, Lenin Moreno.


Long a diffusé sa démission sur son compte du réseau social Twitter dans laquelle il précise les raisons qui l´ont amené à prendre cette décision.

Dans le texte, Long, qui a antérieurement été chancelier, explique qu´il a accepté ce poste « pour continuer de contribuer, depuis un autre espace, aux efforts du pays dans la sphère internationale, convaincu du rôle de l´Équateur lors des dernières années dans des processus de décision qui concernent le futur de l´humanité sur des sujets sensibles ».

Il a cependant considéré qu´il ne pouvait rester en poste en représentation d´un « gouvernement responsable d´outrages et de violations au cours de ces derniers mois ».

« Je me refuse à être complice du dangereux autoritarisme, déguisé en faux œcuménisme et esprit de dialogue, qui colonise agressivement notre Équateur », a-t-il assuré.

Selon lui, la « consultation populaire encouragée par le mandataire actuel est inconstitutionnelle, une flagrante violation des institutions, de la démocratie et de l´État de droit » dans cette nation andine.

Il a également fait part de sa préoccupation quant aux questions posées pour cette consultation, qui aura lieu le 4 février, notamment celles liées à la suppression du Conseil de Participation Citoyenne et à la dérogation de la Loi de Plus-value.

Puis il a exprimé être inquiet quant à la manière dont l´administration actuelle brouille et entache la gestion de l´ex-président Rafael Correa et tente de discréditer le processus de la Révolution Citoyenne.

« Je me rends compte que je dois considérer ma participation en tant que serviteur public comme terminée. La conscience est ce que nous, les êtres humains, avons de plus précieux. Et la mienne me dicte cette démission », a-t-il conclu.

peo/jf/scm