Agence de Presse de l'Amérique Latine

L´actuel processus électoral mexicain est le plus violent du siècle dans ce pays

Mexico, 9 janvier (Prensa Latina) Selon le nombre de victimes reportées à l´heure d´aujourd´hui, l´actuel processus électoral mexicain, toujours en phase de précampagne, est déjà le plus violent depuis le début du siècle.


Depuis le début du processus pour les élections de 2018, qui a formellement débuté le 8 septembre dernier, 25 personnalités politiques, de niveau municipal et régional, ont été assassinées, dont des candidats au scrutin qui élira en juillet prochain le président de la République, renouvellera complètement le Sénat et la Chambre des Députés, puis décidera de neuf postes de gouverneurs et de milliers de postes municipaux.

Ce chiffre d´assassinats politiques dépasse déjà les 21 homicides enregistrés lors du processus électoral de 2015, qui était considéré comme le plus judiciarisé et le plus violent du XXIème siècle, et ce selon des données de l´instance du Ministère Public chargée de la surveillance des délits électoraux (Fepade).

Par ailleurs, le Centre de Soutien aux Personnes Enlevées et Absentes (Capea) a aujourd´hui informé, qu´uniquement dans la ville de Mexico, cinq disparus par jour sont en moyenne reportés.

peo/mem/ool/oda/ool