Agence de Presse de l'Amérique Latine

L'ONU soutient la campagne de vaccination contre la maladie d'Ebola

Les Nations Unies, 22 mai (Prensa Latina) La propagation de la maladie d'ébola dans les pays africains inquiète aujourd'hui l'ONU qui appelle à prendre des mesures adéquates de soutien à l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) dans sa campagne de vaccination contre cette maladie.


Dans la République Démocratique du Congo (RDC), l'OMS se prépare à vacciner les populations à haut risque. En fait, les travailleurs de la santé qui interviennent dans la région sont déjà vaccinés.

Plus de sept mille 500 doses de vaccin sont arrivées dans la province d'Equateur, où ont été relevés 46 cas douteux,  probables ou confirmés et où la maladie, à ce jour, a fait 26 morts a précisé l'OMS.

La plupart de ces cas se trouvent à Bikoro, un village rural éloigné, alors que quatre des patients confirmés sont originaires de Mbandaka, la capitale provinciale qui a plus d'un million d'habitants.

De plus, l'OMS a dépêché des porte-vaccins spéciaux capables de maintenir leur contenu à une température au-dessous de zéro pendant une semaine. Des congélateurs pour stocker ces médicaments ont également été installés à Mbandaka et Bikoro.

D'après les chiffres fournis par l'ONU, dans les trois mois qui viennent, il faudrait 26 millions de dollars pour contrer l'avancée d'ébola en RDC.

Les autorités de ce pays travaillent de manière urgente pour éviter que la maladie se répande à l'extérieur de Mbandaka, ville se trouvant sur la rive du fleuve Congo qui est un moyen de communication très important dans la région.

peo/oda/ifb