Articles

Les Etats-Unis ne feront plus de manœuvres militaires avec la Corée du Sud

Singapour, 12 juin (Prensa Latina) Le Président des Etats-Unis, Donald Trump, a aujourd’hui affirmé que son pays ne fera plus de manœuvres militaires avec la Corée du Sud.


“Nous allons arrêter nos manœuvres militaires (…) à moins que les futures négociations ne marchent pas comme prévu”, a-t-il affirmé lors de la conférence de presse tenue après le sommet historique avec le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un, qui a eu lieu à l’hôtel Capella, dans l’île touristique de Sentosa.

Cependant, a-t-il ajouté, le temps n’est pas encore venu de rapatrier les soldats nord-américains déployés en territoire sud-coréen.

Actuellement, les Etats-Unis maintiennent leur Septième Flotte en Asie et effectuent de nombreux exercices militaires, parmi lesquels les FoalEagle, qui ont eu lieu 24 fois, les Team Spriit (17 fois) les exercices combinés de renfort en temps de guerre (8 fois,) et  Ulji Focus Lens (33 fois).

En novembre dernier, les forces navales des Etat-Unis et de Corée du Sud ont effectué en mer du japon des manœuvres sans précédent auxquelles ont participé, entre autres, les trois porte-avions nucléaires USS Nimitz, USS Ronald Reagan et USS Théodore Roosevelt.

La Corée du Nord a condamné ces manœuvres militaires entre Washington et Séoul comme étant un exercice d’entrainement général à l’invasion de son territoire.

Entre avril et mai dernier, les Etats-Unis et la Corée du Sud ont également mené un autre exercice en commun avec leurs forces aériennes mettant ainsi en échec les dialogues entre les deux Corées qui furent annulés, puis repris par la suite sur décision de Kim.

Kim alla même jusqu’à remettre en question la tenue du sommet de Singapour car il considérait que les dites manœuvres constituaient des menaces et augmentaient la tension dans la péninsule de Corée.

peo/mem/otf