Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un médicament contre le cancer du poumon est utilisé à Cuba

Sancti Spiritus, Cuba, 25 juin (Prensa Latina) Le CIMAvax-EGF, vaccin thérapeutique pour les patients atteints de cancer du poumon, est actuellement administré dans différents centres de santé de cette province centrale de Cuba.


À ce jour, près de 40 résidents de la province remplissant les critères requis et souffrant de cancer avancé du poumon sont sous traitement.

Comparés aux autres malades victimes de la même maladie, les personnes subissant ce traitement ont une espérance de vie supérieure de trois mois et parviennent à un état clinique qui leur permet de se rendre par eux-mêmes dans les dispensaires proches de leur domicile et participer ainsi à l’expérience en cours.

IralysBenitez, la médecin coordinatrice provinciale de ces tests cliniques, a expliqué au correspondant du journal “Escambrey” que le CIMAvax-EGF est utilisé dans trois centres hospitaliers du territoire, l’un d’eux étant celui de SantiSpiritus. Dans les prochaines semaines, d’autres établissements similaires du pays devraient se joindre à ce projet.

Sancti Spriritus, ville fondée en 1514, se trouve à  350 kilomètres à l’Est de La Havane.

Chacun des centres concernés devra avoir une équipe de chercheurs incluant un médecin, une infirmière, un sociologue et du personnel de pharmacie, a précisé le docteur Benitez.

Les patients seront entièrement suivis dans les centres d’attention primaire de Santé (dispensaires de quartier), ce qui leur permettra d’avoir aisément accès au produit, a-t-elle ajouté.

Les quatre premières doses de vaccin -  par injection intramusculaire - sont administrées tous les 14 jours  avant de passer à un intervalle de 28 jours.

Le CIMAvax-EGF est un vaccin produit par le Centre d’Immunologie Moléculaire de Cuba. Il a obtenu son agrément définitif en 2011.

Cet emploi généralisé est le résultat de la confiance accrue des spécialistes en la sécurité de ce médicament, dont l’efficacité a déjà été démontrée au stade de la recherche.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le cancer est la première cause de mortalité sur notre planète et, parmi les divers types de cancer, le cancer du poumon est le plus répandu.

peo/oda/mpg