Agence de Presse de l'Amérique Latine

Lopez Obrador est arrivé en tête dans 31 des 32 états de la République Mexicaine

Par Orlando OramasLeon

Mexico, 4 juillet  (Prensa Latina)Après dépouillement des scrutins, la candidature présidentielle d'Andrés Manuel Lopez Obrador l’a remporté dans 31 des 32 États du pays, Ricardo Anaya n’étant parvenu à s’imposer que dans  l’État de Guanajuato.


C’est ce qu’indique le Programme de Résultats Préliminaires  Électoraux (PREP). Alors que presque tous les bulletins ont été dépouillés, le PREP attribue 24 millions 127 mille suffrages à Lopez Obrador, c’est-à-dire 52,9 pour cent des voix.

20 millions 229 mille 314 des bulletins qu’il a obtenus lui ont  été accordés par le Mouvement de Régénération Nationale, (Morena), dont il est le dirigeant et le fondateur.

Anaya, qui était le candidat des partis Action Nationale, Révolution Démocratique (PRD) et Mouvement Citoyen  a obtenu 10 millions 249 mille 705 voix, c’est-à-dire 22,49 pour cent des suffrages.

Loin derrière, Jose Antonio Meade, le candidat du Parti Révolutionnaire Institutionnel (PRI, le parti actuellement au gouvernement), n’a obtenu que sept millions 472 mille 431 suffrages (16,4 pour cent du total) bien qu’il ait été soutenu, pour le second tour, par le parti des Vert et par la Nouvelle Alliance.

Quant au candidat indépendant, Jaime Calderon, il a obtenu deux millions 339 mille 431votes et a déjà réintégré son poste de gouverneur de l’État de NuevoLeon, dans le nord du pays.

Selon les chiffres fournis par le PREP, 62,6 pour cent des inscrits ont pris part au vote de ce dimanche, à peu près le même pourcentage que pour les élections de 2012 qui virent la victoire de l’actuel président, Enrique PeñaNieto.

Mais le niveau de participation a connu de grandes variations selon les États. Dans l’État du Tabasco et dans le Chiapas, où Obrador et le parti Morena se sont imposés haut la main, 74,1 pour cent des électeurs se sont rendu aux urnes. Dans la ville de Mexico, ils étaient 70 pour cent.

Obrador s’est révélé prophète en sa demeure. Dans le Tabasco, il a atteint son meilleur score: 79,8 pour cent. Son pire ayant été dans le Guanajuato, le bastion du PAN, où seulement 30 pour cent des votants lui ont fait confiance.

Parmi tous les partis ayant voté pour Anaya, le PAN a fourni le plus gros des suffrages: huit millions 131 mille 341 (17,8 pour cent du total des votants). Le PRD arrive en seconde place avec un million 307 mille 685 votants (2,8 pour cent) , alors que le Mouvement Citoyen n’a contribué qu’à hauteur de 810 mille 669 voix.

De son côté, le PRI a connu le score le plus faible de toute son histoire à une élection présidentielle avec seulement 13,5 pour cent des suffrages (à peine six millions 157 mille 156 votes); le Parti Vert et la Nouvelle alliance sont arrivés loin derrière avec, respectivement: 822 mille 160 voix (1,8 pour cent du total) et 493 mille 115 voix (soit tout juste 1 pour cent).

Selon les chiffres du PREP, le Parti Rencontre Sociale (coalition Ensemble Nous ferons l’Histoire) et Nouvelle Alliance (Tous pour le Mexique) ne sont pas parvenus à obtenir le trois pour cent des votes qui leur aurait permis de rester inscrits sur le registre national.

peo/lma/ool