Articles

La Russie décore l'enfer et remplit de roses son élimination du Mundial

Par YacielCancio Vilar, envoyé spécial.

Sochi, Russie, 9 juillet  (Prensa Latina).  La Russie ne partait pas favorite dans cette compétition du Mondial. Peu de personnes pariaient sur elle. Mais la sélection de Russie a séduit le monde entier par sa ténacité et a transformé l'enfer de l'élimination du Mondial en un Océan de roses.


Aucune équipe ne souhaite quitter le Mondial. Toutes, mêmes celles qui ont le moins de chances de l'emporter, rêvent de lever au-dessus de leur tête le trophée de ce championnat;  et cependant, les russes ont aujourd'hui dû faire leurs valises après un match plein de rebondissements où ils se sont battus héroïquement avant de perdre aux penalties contre la redoutable équipe croate de Luka Modric et Ivan Rakitic.

Nous avions confiance en nous. Ça vaut la peine de travailler avec acharnement: nous avons pu le vérifier. Je crois que, lorsque le championnat a commencé, les gens ne croyaient pas en nous. Maintenant, les gens nous aiment. Toute la Russie nous aime. Elle connaît maintenant la valeur de  l'équipe russe. Nous espérons que nous avons amélioré la situation, a déclaré Stanislav Cherchesov, l'entraîneur de cette équipe.

Beaucoup de personnes ont versé des larmes au stade Fisht de Solchi, d'autres ont applaudi debout,  la tête haute malgré la défaite. Toute la Russie était orgueilleuse de son équipe. On doit rendre honneur à ceux qui le méritent, c'est l'avis de nombreux collègues.

La Russie était arrivée à son Mondial ballottée sur une mer de doutes. Les six derniers matchs qu'elle  avait joués avant le début de la compétition n'avaient certainement pas l'avant-goût de la victoire. Personne n'aurait parié un kopeck sur cette équipe.

Tout a changé, cependant, quand elle a réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale en prenant la seconde place de son groupe, le groupe A; et qu'ensuite, contre tous les pronostics possibles et imaginables, elle a réussi à éliminer l'Espagne, équipe super-favorite..

Une fois de plus, l'équipe de Russie créait la surprise, comme Cendrillon; mais les footballeurs russes ont fini par laisser leur peau, qu'ils ont chèrement vendue, sur le terrain. Ils ont quand même conquis le cœur de leurs compatriotes et de tous les amateurs de foot au monde.

Je félicite mes joueurs, mais je félicite aussi la Russie qui s'est si bien battue. Ce n'était pas qu'un match: ce fut une lutte, un duel pour la demi-finale.Nous avons eu beaucoup de chance, a avoué ZlatkoDalic, l'entraîneur de la Croatie.

Ainsi, les Croates vont poursuivre leur chemin dans ce Mondial de Russie. En demi-finale, une étape qu'ils n'ont pas atteinte depuis 1998. Ils seront confrontés à l'Angleterre qui a terrassé la Suède 2-0, samedi.

L'autre choc de ces demi-finales opposera la France à la Belgique, les deux équipes qui ont éliminé, en quart de finale, l'Uruguay et le Brésil.

peo/jf/yas