Agence de Presse de l'Amérique Latine

La CELAC et l'UE réaffirment leur rejet de l'embargo des États-Unis contre Cuba

Bruxelles, 19 juillet (Prensa Latina) La Communauté des États Latino-Américains et Caribéens  (CELAC) et l'Union Européenne (UE) ont  réitéré leur rejet de l´embargo des États-Unis contre Cuba, cette mesure unilatérale coercitive se trouvant être contraire au Droit International.


C'est ce qu'indiquait  la déclaration finale du second sommet international qui s'est achevé hier matin à Bruxelles, sommet auquel ont participé les hauts représentants des 33 pays de la CELAC et ceux  des 28 pays de l'UE.

" Nous refusons une nouvelle fois l'application de ces mesures coercitives unilatérales à effet extraterritorial, (c'est-à-dire devant être respectées par tous les  autres pays) car ces mesures sont contraires au Droit International. Nous réitérons qu'il est impératif de mettre fin au blocus économique, commercial et financier  imposé à Cuba", peut-on lire dans cette déclaration commune.

L'UE et la CELAC ont réaffirmé leur condamnation de cette politique hostile que Washington maintient envers Cuba depuis plus d'un demi-siècle.

"Ces mesures sont à l'origine d'une série de conséquences que le peuple Cubain ne mérite pas et elles sont en train de nuire au développement des liens commerciaux entre Cuba, l'Union Européenne et d'autres pays", ajoute le communiqué.

D'un autre côté, dans la conférence de presse clôturant cette réunion, la chef de la diplomatie européenne, FedericaMogherini, a souligné le fait que l'Union Européenne continuera à appliquer l'accord de Dialogue Politique et de Coopération signé entre Cuba et les pays qu'elle représente.

Cet accord, signé à la fin de 2016, a permis d'établir un cadre propice au développement de liens bilatéraux entre les deux blocs.

Dans de nombreuses occasions, les deux parties ont dénoncé les effets négatifs de l'embargo et de son application extraterritoriale qui ont empêché le développement des liens entre l'UE et Cuba.

La réunion ministérielle entre l'UE et la CELAC s'est tenue ces lundi et mardi à Bruxelles. Son objectif était de continuer à encourager la coopération entre ces deux entités territoriales qui regroupent ensemble 61 pays.

peo/mem/lmg