Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Venezuela reste en état d´alerte suite à la tentative d´assassinat contre Maduro

Caracas, 5 août (Prensa Latina)Le Venezuela reste aujourd´hui en état d´alerte suite à la tentative d´assassinat perpétrée contre le président Nicolas Maduro lors de la cérémonie organisée pour le 81ème anniversaire de la création de la Garde Nationale Bolivarienne (GNB).


Peu de temps après l´attentat, le chef d´État s´est adressé au peuple par le biais des médias, et a demandé à la Force Armée Nationale Bolivarienne d´être en alerte maximale, particulièrement à la frontière entre la Colombie et le Venezuela, « puisque tout indique que les actions sont orchestrées par les oligarchies des deux nations », a-t-il souligné.

Dans l´après-midi de ce samedi, sur l´Avenue Simon Bolivar de cette capitale, où se déroulait l´hommage aux effectifs de la GNB, des dispositifs volants de type drone ont explosé lors d´une tentative d´assassinat à l´encontre du mandataire vénézuélien.

Les services de renseignements ont rapidement capturé les auteurs matériels de cette action, lesquels se trouvent maintenant à disposition de la justice.

Maduro a tenu a souligné que les autorités ont contrôlé la situation « en un temps record ». « Il s´agit d´un attentat destiné à me tuer, et je n´ai aucun doute sur le fait que tout indique que l´extrême-droite vénézuélienne, en alliance avec la Colombie, et que le nom de Juan Manuel Santos (le président colombien), sont derrière cet attentat », a-t-il précisé.

En plus de l´implication de Bogotá dans la tentative d´assassinat à Caracas, le mandataire a souligné le fait que les premières investigations mènentà des éléments de l´extrême-droite vénézuélienne établis dans l´État de la Floride, aux États-Unis.

Le président vénézuélien a sollicité la collaboration du gouvernement de Washington pour éclaircir les faits, puis a encouragé son homologue étasunien Donald Trump à combattre les éléments terroristes situés sur le territoire nord-américain.

Il a également demandé au peuple vénézuélien une plus importante union civique et militaire pour « garantir le droit à la paix de tous les vénézuéliens ».

« Ils n´ont rien pu et ne pourrons rien contre moi ; ilsn´ont rien pu et ne pourront rien contre nous ; soyez sûrs que nous continuerons sur le chemin d´une patrie qui souhaite la paix, le développement, la prospérité, le bonheur, la tranquillité et l´amour », a-t-il conclu.

peo/mem/odf