Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Parti Communiste de France demande au gouvernement de réagir après l'attentat contre Maduro

Paris, 6 août (Prensa Latina) Le Parti Communiste de France (PCF) a demandé  aujourd'hui au gouvernement national de "sortir de son silence" et de prendre position après l'attentat contre le président du Venezuela, Nicolás Maduro, un acte qui doit être "condamné par toute la communauté internationale".


C'est ce qu'a fait savoir le PCF dans un communiqué de presse publié ce lundi, après que, dans l'après-midi de samedi, des engins de type drone aient explosé au-dessus de l'Avenida Bolivar de Caracas où se déroulait une cérémonie en l'honneur de la Garde Nationale Bolivarienne à laquelle assistait le président Maduro.

Cette tentative d'assassinat est un "acte particulièrement grave qui devrait être unanimement condamné par la communauté internationale, quels qu'en soient les auteurs", affirment le PCF.

Le communiqué fait remarquer  que "Paris observe un étrange mutisme sur cette affaire, pour le moment". Il demande au président français (Emmanuel Macron) de "sortir de ce silence et d'engager la France aux côtés des pays d'Amérique Latine qui se mobilisent en faveur de la paix, de la démocratie et de la souveraineté du Venezuela".

Le PCF, quant à lui, tient à exprimer son entière solidarité envers le Parti Socialiste Uni du Venezuela.

peo/tjg/lmg