Articles

L'accord de la mer Caspienne est une garantie de paix et de bon voisinage, estime le président iranien

Téhéran, 14 août (Prensa Latina) La presse et les médias iraniens ont  souligné les déclarations du président Hasan Rohani selon qui l'accord sur la mer Caspienne signé par l'Iran, la Russie, le Kazakhstan , l'Azerbaïdjan et le Turkménistan est une garantie de paix pour la région.


Par la signature de cet accord de 25 articles, les cinq pays concernés s'engagent à respecter la souveraineté nationale, l'intégrité territoriale, l'indépendance et l'égalité entre pays voisins et à ne pas s'ingérer dans leurs affaires intérieures.

Cette convention, scellée par ces cinq pays, déclare que la mer Caspienne est un territoire partagé par chacun, mais il divise les fonds et leurs ressources naturelles  entre les cinq États.

Il aura fallu deux décades pour parvenir à cet accord qui établit les règles pour la navigation, la pêche, la recherche scientifique et le passage des oléoducs.

Les cinq pays s'engagent également à protéger l'environnement, à utiliser la mer Caspienne à des fins pacifiques et à éviter la contamination lorsqu'il s'agira de réaliser des projets à grande échelle. La présence d'autres puissances étrangères y sera interdite.

D'après le chef du Gouvernement iranien, les termes de cet accord sont un succès et un exemple pour assurer la paix, la stabilité et le bon voisinage.

peo/tgj/arc