Agence de Presse de l'Amérique Latine

La longévité continue de croitre dans la province de Sancti Spiritus

Sancti Spiritus, Cuba, 22 octobre (Prensa Latina) La longévité continue à croitre dans cette province centrale de Cuba, la troisième du pays pour le taux de vieillissement.


D’après les statistiques, plus de cent mille personne ont 60 ans ou plus dans la province de Sancti Spiritus, alors que cent cinq sont centenaires. Les plus fort taux de vieillissement se trouvent dans les municipalités de Cabaiguán, Fomento et Yaguajay.

Selon les spécialistes, cette situation est en train de s’aggraver en raison du nombre réduit de naissances.

Les chiffres obtenus parPrensa Latina montrent qu’il y a, en moyenne, 105 naissances en moins par an alors que le nombre de décès augmente, ce qui explique le vieillissement de la population dans cette province.

Les spécialistes estiment que, depuis trois décennies, la fécondité est insuffisante pour assurer la relève de la population et que les changements démographiques qui en découlent sont sans précédent.

La gazette Médicale de l’Université Faustino Perez Hernandez, l’université de Sciences Médicales de la province, souligne le fait que le vieillissement de Cuba, où 18,3 pour cent de la population a60 ans ou plus, constitue un vrai problème.

Sans oublier que, selon les prévisions, ce pourcentage passera à 25 pour cent de la population totale de Cuba à l’horizon 2025, et, qu’en 2050, le nombre de personnes dans le monde ayant plus de 60 ans sera multiplié par dix.

Les causes de ce phénomène, indiquent les chercheurs de l’Université de Sancti Spiritus, sont, entre autres, l’augmentation de l’espérance de vie, la diminution de la mortalité, la baisse de la fécondité et un solde migratoire négatif pour l’ile.

peo/mem/rga