Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les centres d'accueil de la Ville de Mexico sont saturés en raison de l'arrivée de milliers de migrants

Mexico, 7 novembre (Prensa Latina) À Mexico, le centre d'accueil installé dans la Cité Sportive de la mairie de Iztacalco est à la limite de ses capacités d'hébergement en raison des milliers de migrants d'Amérique Centrale qui sont arrivés dans la capitale.


C'est ce qu'a déclaré le maire, Armando Quintero, avant de préciser qu'il ne reste presque plus de place dans le centre sportif de Madalena Mixhuca car sept mille 20 migrants en provenance  du Honduras, du Guatemala et du Salvador sont récemment arrivés et qu'on en attend encore davantage dans les joueurs qui viennent.

Il a indiqué que les tentes qui ont été installées sont déjà pleines et que la mairie allait en rajouter  pour mettre les gens à l'abri étant donné que dans la dernière caravane de marcheurs (il y en a quatre en tout) se trouvent les personnes les plus vulnérables, c'est-à-dire les femmes et les enfants.

Dans un entretien qu'il a accordé à la radio Grupo Formula, le maire a déclaré que les soins médicaux pour les migrants étaient assurés, pour les enfants en particulier, car les problèmes respiratoires sont fréquents chez les nouveaux arrivants.

Mais, a-t-il insisté, la mairie ira jusqu'à la limite de ses possibilités économiques et sa capacité d'accueil pour leur venir en aide.

La Cité Sportive étant déjà à la limite de ses capacités, a-t-il,expliqué, il ne reste pas beaucoup d'espace pour organiser des activités récréatives  pour les milliers de migrants qui y sont hébergés.

Il existe cependant, a conclu le maire, un dispositif de sécurité pour les migrants , tant à l'intérieur de l'enceinte sportive, convertie en centre d'accueil, que dans tout le périmètre extérieur.

peo/jf/ool