Articles

Des enfants en danger de mort dans l´ouest du Yémen

Sana, 8 novembre (Prensa Latina) Les enfants qui résident dans la ville côtière d´Al-Hudayda, dans l´ouest du Yémen, sont en danger de mort compte tenu de l´intensification des attaques saoudites, ont aujourd´hui informé plusieurs sources.


Selon un communiqué du Fond des Nations Unies pour l´Enfance (Unicef) diffusé dans cette capitale, les intenses combats dans la ville portuaire d´Al-Hudayda se rapprochent dangereusement de l´hôpital d´Al-Thawra.

"Cette situation met en risque imminent de mort 59 enfants, dont 25 sont en soins intensifs", est-il précisé dans la note officielle.

L´Unicef explique que seulement à Al-Hudayda, et les provinces limitrophes, vivent 40 pour cent des 400 mille mineurs yéménites qui souffrent de malnutrition aigue; les plus affectés étant hospitalisés pour recevoir des soins urgents.

L´entité des Nations Unies a prévenu que la dispute de la côte yéménite -par laquelle entre dans le pays 80 pour cent de l´aide humanitaire et des importations commerciales- pourrait avoir un prix catastrophique en terme de victimes civiles.

L´Unicef a appelé à la fin des hostilités dans les zones proches de l´hôpital d´Al-Thawra et au respect de l´obligation légale de ne pas attaquer des infrastructures civiles.

Dimanche dernier, le directeur régional de l´Unicef au Moyen-Orient et dans le Nord de l´Afrique, Geert Cappelaere, a dénoncé depuis la Jordanie "l´enfer terrestre" que la guerre a engendré pour les enfants au Yémen.

Malgré les avertissements de divers organismes internationaux au sujet de la famine, ou encore de la situation sanitaire et épidémiologique complexe dans ce pays de la Péninsule Arabe, des milliers d´effectifs de la coalition saoudite se sont déployés aux alentours d´Al-Hudayda pour renforcer leurs opérations dans cette province.

peo/mem/nvo