Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le vaccin préventif contre le SIDA sera testé dans sept pays africains

Kampala, 9 novembre (Prensa Latina) Des sources impliquées dans la lutte pour la prévention du SIDA ( syndrome d’immunodéficience acquise, connu aussi sous le nom de HIV ou virus de l’immunodéficience humaine) font savoir que les autorités sanitaires ougandaises ont aujourd’hui fait appel à des volontaires pour tester un vaccin contre l’infection de ce  virus.


Cette expérience portera sur un échantillon de 200 femmes âgées de 18 à 45 ans et  qui se seront portées volontaires. Elle se déroulera dans sept pays d’Afrique: le Kenya, le Malawi, le Botswana, le Zimbabwe, l’Afrique du Sud et le Swaziland. L’hypothèse d’étude est que ce vaccin injectable, baptisé le HPTN084,  empêchera ces femmes d’être contaminées par cette maladie mortelle qui cause des ravages dans le monde entier et, en particulier, en Afrique.

Le but de l’expérience est de prouver que ce médicament, inoculé tous les huit jours, protègera de l’infection les femmes considérées comme faisant partie des populations à risque dans ces pays, et très spécialement dans les populations de pêcheurs. En Afrique du Sud, en plus des populations de pêcheurs, la population masculine homosexuelle fait également partie de ces populations à risque.

peo/mgt/msl