Agence de Presse de l'Amérique Latine

Près de deux mille fosses clandestines au Mexique

Mexico, 14 novembre (Prensa Latina) Entre 2006 et 2016 les cabinets du Procureur de 24 États mexicains ont rapporté la découverte de mille 978 fosses clandestines, selon des chiffres rendus aujourd´hui publics par le collectif #MexicoPaisdeFosas (#MexiquePaysdeFosses), qui est constitué de plusieurs organisations civiles.


Selon la source, ont été retrouvés dans ces fosses deux mille 884 corps,324 crânes, 217 ossements et des milliers de fragments osseux.

Ces données ont été diffusées par le biais de la plateforme Adonde van los desaparecidos (Où vont les disparus), créée par des journalistes, et ont été présentées aux médias de communication.

L´enquête indique que du total des corps récupérés seulement mille 738 ont pu être identifiés.

Les spécialistes ont expliqué qu´il s´agit d´un phénomène qui a pris une telle ampleur qu´il atteint des niveaux catastrophiques.

En 2006, seulement deux fosses ont été découvertes; un an plus tard le chiffre est passé à 10; pour l´année 2010 elles ont été de 105 dans 14 États, et en 2011, dans seulement 20 États, elles ont atteint le nombre de 375. Le rapport ajoute que depuis 2012 les découvertes d´enterrements clandestins ne sont pas descendues au-dessous de 245 par an.

Marcela Turati, l´une des journalistes qui ont menées l´enquête, a signalé que huit États du pays n´ont pas donné d´informations au sujet des fosses clandestines: la Basse Californie, le Chiapas, Ciudad de Mexico, Guanajuato, Hidalgo, Puebla, Querétaro et le Yucatan.

Cependant, des rapports du Procureur Général de la République (PGR) et de la Commission Nationale des Droits de l´Homme (CNDH) contestent ces faits, excepté pour le Yucatan, État dans lequel il n´y aurait effectivement pas d´enregistrements d´enterrements clandestins.

En septembre dernier, la CNDH a fait connaître le fait que lors des onze dernières années, entre janvier 2007 et août 2018, elle a enregistré la découverte de mille 307 fosses clandestines, desquelles ont été exhumés trois mille 926 corps.

Quant à la différence entre les chiffres des différentes institutions, Lucy Diaz, fondatrice du collectif Solecito, intégré par des familles qui recherchent des personnes disparues, a expliqué qu´au "Mexique il est impossible d´avoir accès à des données exactes".

peo/mem/ool