Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les casques bleus dénoncent les violations israéliennes au Liban

Beyrouth, 26 novembre (Prensa Latina) Selon un rapport rendu public vendredi, les Forces de Paix de l´ONU au Liban (Fpnul) ont dénoncé le fait que les violations de la souveraineté du Liban par Israël ont augmenté de 35 pour cent.


Ce chiffre prend en compte les 550 transgressions aériennes, et les deux mille 57 heures de survol de l´espace aérien libanais, que le régime de Tel-Aviv a réalisé du 1er mars au 19 juin dernier.

Le contingent de l´ONU a remis ces informations au secrétaire général de l´organisme mondial, Antonio Guterres.

Selon le document, du total des violations, 481 (80,7 pour cent) ont été effectuées à l´aide de drones et le reste par des avions de combat ou autres non identifiés.

Le rapport de la Fpnul consigne qu´il s´agit d´actions transgressant la Résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l´ONU d´août 2006, laquelle fixe un cessez-le-feu entre Israël et le Liban.

D´autres moyens utilisés par Israël lors de ces transgressions incluent la pose de dispositifs d´espionnage, dans le Sud et l´Est du pays, découverts par le parti Hezbollah et l´Armée libanaise.

Le texte indique dans le même temps que l´État israélien a allégué l´existence d´installations balistiques secrètes de la Résistance libanaise à Beyrouth.

Le Hezbollah et les autorités libanaises ont rejeté ces accusations et le chancelier, Gebran Bassil, a y compris invité des journalistes et des diplomates à visiter les sites sur lesquels le premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a dit que ces missiles de la résistance étaient installés: mais il n´y avait rien sur place.

peo/agp/arc