Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Commission de Paix du Congrès colombien demande une réunion avec l´ELN

Bogotá, 27 novembre (Prensa Latina) La Commission de Paix du Congrès de Colombie a demandé le feu vert au Gouvernement pour voyager à La Havane dans le but de contribuer à mettre en place la table de dialogue avec la guérilla de l´ELN (Armée de Libération Nationale).


Dans une lettre envoyée au président du pays, Ivan Duque, des sénateurs et des élus de la Chambre des Représentants de différents partis politiques ont insisté pour agir dans le but d´explorer les demandes de la guérilla. Ils ont également demandé à être reçus par le chef de l´État.

"Nous pensons pouvoir aider à réactiver le processus de dialogue; nous vous demandons une audience avec une délégation de notre Commission de Paix du Sénat et de la Chambre des Représentants lors des jours à venir", ont-ils signalé.

Parmi les signataires il y a des congressistes des partis Libéral, Changement Radical, Pôle Démocratique Alternatif, Alliance Verte, Liste de la Décence et de la Force Alternative Révolutionnaire du Commun.

Les législateurs ont de plus rappelé que "cela fait 54 jours que la Délégation de l´ELN a invité la Commission de Paix du Sénat de la République à réaliser une rencontre à La Havane pour relancer les dialogues".

"Cette rencontre ne s´est toujours pas réalisée; nous avons cependant un grand intérêt à servir la paix, ainsi qu´au renforcement de nos institutions", ont-ils ajouté.

peo/oda/tpa