Agence de Presse de l'Amérique Latine

Maradona demande à la Conmebol de proclamer Boca champion de la Coupe des Libertadores

Culiacán, Mexique, 27 novembre (Prensa Latina) L’ancienne vedette du foot argentin, Diego Armando Maradona, a aujourd’hui demandé à la Confédération Sud-Américaine de Football (Conmebol) de proclamer le club de Boca Juniors champion de la Coupe des Libertadores.


Lors de l’avant-match qui devait décider du vainqueur de l’édition 2018 de ce tournoi continental, les joueurs de ce club de Buenos Aires ont été victimes d’une suite d’attaques violentes de la part des supporters de “ciudad de River Plate”, leur club ennemi avéré, également de cette capitale.

En conséquence, la Conmebol a annulé la rencontre qui devait se tenir samedi dernier au stade Monumental, siège du club de River Plate, et se réunira demain avec les présidents des deux clubs pour savoir si le match peut finalement avoir lieu.

“L´affection que je porte au club de Boca est une chose, mais il y aussi un règlement qu’il faut respecter. Les sanctions prévues dans un tel cas sont claires et elles ne sont en rien comparées à celles que dût subir Boca, en 2015, quand on lui enleva ses points”, a publié Maradona sur son compte Instagram.

Le champion du monde 1986 ajoute: “Bien sûr, j’aime gagner sur le terrain, mais quand on ne respecte pas le règlement, il faut qu’il y ait une sanction. Et cette sanction est prévue: il faut donner les points du match à Boca”.

La finale de la coupe des Libertadores se joue cette année entre les deux meilleures équipes d’Argentine et elle a fait naître d’immenses espérances depuis que l’on sait que, pour première fois dans l’histoire, elle allait être disputée par Boca et par River Plate.

La rivalité entre ces deux clubs est considérée comme la plus grande entre deux clubs, tous sports confondus.

peo/mv/rps