Articles

La Russie accuse Londres de créer des courants de pensée antirusse en Europe

Moscou, 12 décembre (Prensa Latina) La Russie a accusé le Royaume-Uni de créer des courants d´opinion à son encontre en Europe, et ce par le biais du projet Integrity Initiative, dont le fonctionnement a été dévoilé sur Internet par l´organisation de hackers Anonimus.


Depuis 2017, le Ministère des Affaires Étrangères britannique a destiné deux millions 800 mille dollars au travail de son Institut de Direction Étatique, lequel inclut Integrity Initiative, a reconnu le vice-ministre de ce portefeuille Alan Dankan.

L´argent est distribué sous forme de fonds octroyés pour le projet mentionné et, selon une nouvelle demande faite à Dankan par le législatif à ce sujet, la chancellerie britannique n´a aucunement l´intention d´offrir des informations à la Russie.

L´explication de Londres est le prétendu danger d´utilisation de détails concernant ce programme, laquelle pourrait nuire à l´effectivité du projet. Selon des spécialistes de l´ambassade russe à Londres, cette réponse parle d´elle-même des caractéristiques inhabituelles de ce dit projet.

Le Gouvernement britannique tente, de fait, de présenter les appels de la Russie à plus de transparence quant au travail d´Integrity Initiative comme une désinformation concernant la société européenne, de plus à l´encontre d´une "Organisation Non Gouvernementale (ONG) respectée".

Selon les documents que le groupe Anonimus a exposé sur Internet, la dite ONG, présentée publiquement comme une entité caritative, se dédierait en réalité à créer un ample réseau de personnes qui ferait circuler des courants d´opinion négatifs au sujet de la Russie.

peo/oda/to