Agence de Presse de l'Amérique Latine

Situation actuelle au nord de la Syrie

Damas, 27 décembre (Prensa Latina) Les dénommées Forces Démocratiques Syriennes (FDS), menées par des groupes kurdes, ont rendu à l´Armée Nationale la localité d´Al Arimeh, au nord de la province d´Alep et proche de la frontière avec la Turquie.


Dans le même temps, et selon des sources militaires, des conversations sont maintenues ces dernières heures pour définir la situation à Manbij, à moins de 30 kilomètres d´Al Arimeh.

Les données collectées à ce sujet indiquent que Manbij, à près de 80 kilomètres au nord-est d´Alep, et sur l´axe autoroutier qui conduit à Raqqa, est l´objectif immédiat des troupes turques, déployées illégalement en territoire syrien depuis 2016 dans les localités d´Al Bab et Jarablus, même si aucun affrontement ne s´est produit jusqu´à maintenant.

Des reportages diffusés montreraient que la population d´Al Arimeh a reçu avec satisfactionl´entrée d´un convoi de 40 véhicules de l´Armée syrienne et de la Police Militaire de Russie, nation qui participe activement aux négociations pour une solution pacifique de cette nation du Levant.

La chaîne d´informations Suria Al An a par ailleurs informé du fait que des groupes armés aux alentours de l´illégale base étasunienne d´Al Tanef, à la frontière sud de la Syrie avec l´Irak et la Jordanie, ont dit être disposés à se rendre et se joindre au Programme National de Réconciliation.

Cependant, des éléments de l´organisation terroriste de Mahavir as Saura ont demandé aux étasuniens, de la base militaire mentionnée, de leur garantir un couloir sûr jusqu´à Idleb, dernier bastion organisé des extrémistes au nord de la Syrie.

La zone d´Al Tanef, de près de 55 kilomètres carrés, est située près de l´autoroute qui relie Damas à Bagdad, et permet aux effectifs nord-américains d´également contrôler le camp de réfugiés de Rubkan, lequel compte environ 50 mille déplacés syriens.

D´autre part, le site Al Masdar News rapporte qu´au moins 200 effectifs français, membres de la coalition que mène les États-Unis, ont déployé de l´artillerie dans des zones de l´ancienne usine de ciment du consortium franco-suisse Lafargue, au nord de la province d´Alep,ainsi qu´au sud du gisement pétrolier de Kabiba, dans celle de Deir Ezzor, à 461 kilomètres au nord de Damas.

peo/tgj/pgh