Agence de Presse de l'Amérique Latine

L´ALBA-TCP rejette la loi de condition financière à l´encontre du Nicaragua

Caracas, 27 décembre (Prensa Latina) L´Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) a rejeté l´adoption, par le Congrès des États-Unis, de la Loi d´Investissement et de Condition pour le Nicaragua (NicaAct).


Par le biais d´un communiqué, le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a expliqué que ce mécanisme limite la capacité du pays centre-américain pour obtenir des financements d´organismes internationaux.

Le ministre des Relations Extérieures, au nom du bloc d´intégration latino-américain, a en ce sens précisé que cet instrument cherche à asphyxier l´économie, et à provoquer un scénario de déstabilisation au Nicaragua, dans le but de renverser le Gouvernement du président Daniel Ortega.

Face à la situation créée par Washington, le secrétariat exécutif de l´ALBA-TCP a dénoncé devant la communauté internationale la nouvelle agression des autorités étasuniennes à l´encontre du Nicaragua, en la qualifiant de « reflet de la politique agressive menée par l´administration de Donald Trump contre les pays de la région ».

Il a également confirmé l´entier soutien de l´Alliance Bolivarienne dans cette nouvelle bataille pour défendre l´indépendance et la souveraineté du peuple nicaraguayen.

peo/rgh/odf