Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Liban confirme l´ancienneté des tunnels à la frontière avec Israël

Beyrouth, 8 janvier (Prensa Latina)Le chef de la Sécurité Générale du Liban, Abbas Ibrahim, a confirmé que les tunnels découverts à la frontière Sud s´y trouvent depuis de nombreuses années.


Ibrahim a informé les Forces de Paix de l´ONU pour le Liban (FPNUL) que ces chantiers, dont Israël prétend accuser le Hezbollah de les avoir construits, ont des années, même s´il n´a pas précisé qui les avait créés.

Il a également assuré être disposé à toute enquête si Israël fournissait leurs coordonnées, en précisant n´avoir toujours pas reçu d´information de Tel-Aviv.

Depuis le 4 décembre dernier, l´armée sioniste a débuté l´opération Bouclier du Nord pour trouver et bloquer les supposés tunnels d´attaque du Hezbollah. La FPNUL a confirmé l´existence d´au moins quatre d´entre eux.

Israël a par la suite présenté des accusations au Conseil de Sécurité de l´ONU dans le but de déstabiliser la mission de l´ONU, destinée à maintenir la paix dans la zone et à surveiller le respect de la Résolution 1701 du propre Conseil de Sécurité.

Malgré les tensions générées par ces derniers événements, le chef de la Sécurité Générale a écarté la possibilité d´un conflit armé, car le Liban ne le souhaite pas, même s´il y est préparé.

Selon Ibrahim, « Israël souhaite cependant la guerre, alors qu´elle n´y est pas préparée, ni en capacité de la mener à bien ».

peo/mgt/arc