Agence de Presse de l'Amérique Latine

Nouvel assassinat de leader social en Colombie

Bogotá, 25 janvier (Prensa Latina) La leader sociale colombienne Maritza Ramirez est décédée hier à la suite d´une attaque dont elle a été victime le 14 janvier dans la commune de Tumaco, département de Nariño.


Selon les informations de la Confédération Nationale d´Action Communale, la victime s´est battue entre la vie et la mort lors des dix derniers jours après avoir été brutalement frappée dans un secteur rural de Tumaco, frontalier avec l´Équateur.

La leader sociale assassinée avait 42 ans et deux enfants, elle était présidente d´un Comité d´Action Communale, se chargeant notamment des travaux concernant la substitution des cultures illicites à Tumaco.

Des rapports de la fondation Indepaz signalent, qu´entre le 1er janvier 2016 et le 10 janvier 2019, 566 leaders sociaux ont été assassinés en Colombie.

Tumaco est la commune du pays ayant le plus d´hectares destinés à la culture de coca, et l´une des localités où le narcotrafic est le plus présent.

La Colombie est le principal producteur de coca du monde, et il est estimé que plus de 170 mille hectares sont destinés à cette culture.

L´ONU a en de nombreuses reprises tiré la sonnette d´alarme quant aux assassinats de leaders sociaux dans ce pays.

peo/jf/tpa