Articles

Une délégation de l'industrie cubaine du software en visite à l'Université de Hyderabad

Hyderabad, Inde, 8 février (Prensa Latina) Une délégation de Cuba menée par le vice-premier ministre des Communications, Wilfredo González, a terminé sa participation à la conférence Indiasoft 2019 -conférence dédiée aux technologies de l'information- par la visite d'une université de la région.


Cette conférence s'est tenue dans la capitale de  l'État du Telangana, au sud de l'Inde. C'est la quatrième plus grande agglomération du pays et elle accueille régulièrement cette rencontre mondiale destinée à l'électronique, à l'informatique et à toutes les applications attachées à ce secteur.

Plus de 200 compagnies indiennes ont pris part à cette rencontre, auxquelles il faut ajouter environ 400 pourvoyeurs de services provenant d'un peu plus de 75 pays de divers continents.

La ville de Hyderabad, qui compte huit millions d'habitants, est reconnue comme l'un des principaux centres de développement et d'harmonisation des technologies de l'information et de tous les services informatiques développés en Inde.

Hyderabad n'est pas uniquement un noyau de développement scientifique et technologique. La ville est également reconnue comme un grand centre de technologie pharmaceutique et de recherche industrielle, ce qui explique pourquoi de plus en plus de compagnies viennent s'y établir.

Les  représentants de l'industrie cubaine du software se sont entretenus avec une délégation de représentants de l'État du Telengana menée par le secrétaire principal du gouvernement de cet État, Jayesh Ranjan.

Les deux parties se sont entendues  pour promouvoir la capacité de développement des produits et des services informatiques cubains en utilisant les entreprises déjà présentes sur l'île, a précisé le premier vie-ministre Wilfredo Gonzales à Prensa Latina.

La délégation cubaine, qui incluait le directeur général de la compagnie d'applications informatiques Desoft, Luis Guillermo Fernández, et la spécialiste en chef du ministère des Communications, Lissette Perez, a pris part à plusieurs réunions de travail avec des entrepreneurs indiens et d'autres pays.

Cette rencontre Indiasoft était la 19ème du genre. Elle était organisée par le Conseil pour la Promotion des Exportations de Matériel Électronique et de Software Informatique Indien.

En plus de Cuba, d'autres pays d'Amérique Latine avaient envoyé des délégués: l'Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Guatemala et le Pérou, selon les informations fournies par les organisateurs d'Indiasoftware 2019.

Cuba possède des ressources humaines hautement qualifiées permettant au pays de développer une industrie, des applications et des services informatiques. Celle-ci pourrait devenir un moteur pour l'économie domestique en remplaçant les produits d'importation. Elle pourrait même permettre au pays d'exporter des services professionnels et des produits informatiques.

Pendant ces cinquante dernières années les universités de l'île ont formé plus de 74 mille personnes spécialisées dans les technologies de l´information.

La Zone Spéciale de Développement de Mariel, à l'ouest de La Havane, présente  un espace propice à l'implantation de compagnies travaillant dans ce domaine et qui pourraient utiliser la main d'œuvre et les marchés locaux.

peo/agp/abm/cvl