Agence de Presse de l'Amérique Latine

Sept jours de manifestations à Haïti et au moins deux morts

Port-au Prince, 14 février (Prensa Latina) Au moins deux personnes ont perdu la vie au cours des sept jours consécutifs de manifestations et 17 autres ont été blessées, indique aujourd'hui la presse locale.


La capitale a vécu hier l'une des journées les plus violentes depuis le début des manifestations et la presse locale a fait savoir que deux personnes avaient perdu la vie au cours d'affrontements avec la police dans les environs du Palais National.

D'autres ont été blessées, parmi lesquelles un journaliste, blessé par balle près du Champ de Mars.

Pour le moment, la police n'a pas confirmé le nombre de victimes, cependant certains rapports signalent que huit personnes sont mortes depuis le 7 février dernier. L'opposition, quant à elle, avance le chiffre de 50 personnes tuées.

Ce mercredi, des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs endroits de Port-au-Prince. Ces mouvements ont à leur tête des représentants de partis politiques opposés à l'actuel Gouvernement  et des parlementaires qui se sont présentés sans succès aux dernières élections.

En centre-ville, plusieurs commerces et de petites entreprises ont été saccagées, tout comme une succursale de banque, selon les informations fournies par la presse.

Le siège de la Télévision d'État a également été la cible des manifestants qui ont incendié plusieurs véhicules garés à l'extérieur mais n'ont pas réussi à s'introduire dans le bâtiment.

D'autres villes du pays ont aussi connu des manifestations et le blocage de leurs principales voies de communication. À Petit-Goave, dans le département de l'Ouest, 17 personnes ont été blessées au cours d'affrontements avec les forces de l'ordre.

Pour l'heure, le Gouvernement n'a rendu public aucun communiqué et les deux chefs de l'exécutif gardent le silence.

Certaines ambassades ont annoncé l'évacuation de leur personnel diplomatique. D'autres ont pris des mesures pour empêcher l'entrée de leurs ressortissants dans le pays.

peo/mem/ane