Articles

Le blocus cause 130 milliards de dollars de pertes au Venezuela

Managua, 20 février (Prensa Latina) L'embargo économique dont souffre le Venezuela cause des pertes s'élevant à 130 milliards de dollars, a indiqué le membre de l'Assemblée  Constituante Julio Chávez lors de la Rencontre des Partis  de Gauche d'Amérique Centrale qui s'est tenue aujourd'hui dans la capitale du Nicaragua.


Chavez, qui est le président de la Commission des Communes de l'Assemblée Constituante, a déclaré que les pertes dues au blocus, strictement parlant, ont été chiffrées à 34 milliards de dollars à ce jour.

11 milliards supplémentaires doivent être mis au compte des actifs bloqués de la Citgo, la succursale aux États-Unis de la Compagnie Nationale des Pétroles du Venezuela (PDVSA).

À quoi il faut ajouter la perte due aux réserves d'or déposées par le Venezuela au Royaume-Uni et qui s'élèvent à un milliard deux cent millions de dollars.

Cette politique de harcèlement économique est également responsable du gel de plus de 40 comptes détenus à l'étranger par la Compagnie Nationale  des Pétroles du Venezuela (Pdvsa) et de la hausse du coût des échanges commerciaux  par fret, a expliqué Julio Chavez.

Un groupe de compagnies européennes bloque également un milliard 200 millions de dollars destinés à acheter de la nourriture et des médicaments.

Chavez a donné l'exemple d'un cas spécifique, l'insuline, dont un lot, déjà acheté, a été confisqué en territoire colombien.

Face à une telle conjoncture, le Gouvernement des États-Unis, avec le soutien de ses satellites dans la région, parle d'accorder au Venezuela une aide humanitaire qui n'a rien d'humanitaire.

peo/tgj/fgn