Articles

Pour Londres, le Golan est un territoire syrien occupé par Israël

Londres, 25 mars (Prensa Latina) Le Royaume Uni a réitéré que le Golan est un territoire occupé par Israël et a rappelé que le Droit International et la Charte des Nations Unies interdisent son annexion de force.


En 1981, nous n'avons pas reconnu l'annexion du Golan et nous n'avons pas l'intention de changer d'avis, a assuré un porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères britannique.

Cette déclaration fait suite à celle du président Donald Trump qui a insinué, jeudi, que les États-Unis devaient reconnaître la souveraineté d'Israël sur ce plateau de quelques mille 800 kilomètres carrés, dont mille 200 se trouvent occupés par Tel Aviv.

Environ 235 kilomètres carrés sont sous contrôle des Casques Bleus et le reste se trouve toujours sous souveraineté syrienne.

peo/ga/nm