Articles

Assassinat d´un leader paysan historique du Cauca en Colombie

Bogotá, 12 avril (Prensa latina) Le Réseau des Droits de l´Homme du Sud-Occidental Colombien a dénoncé hier l´assassinat du leader historique Policarpo Guzman dans une zone rurale de la localité d´Argelia, dans le département du Cauca.


Guzman, l´un des leaders les plus reconnus du mouvement paysan en Colombie, avait fondé en 2012 l´Association Paysanne des Travailleurs d´Argelia et avait mené plusieurs luttes sociales en défense des droits de l´Homme.

Son corps a été retrouvé avec sa moto, criblé de plus de dix impacts de balles dans la tête, dans une zone où la présence de paramilitaires est reconnue, a informé Christian Delgado, coordinateur de Garanties et Droits de l´Homme du mouvement Marche Patriotique.

Ont été retrouvés sur les lieux son téléphone portable, sa moto et de l´argent cache, raison pour laquelle l´hypothèse d´un vol a été écartée.

La victime était également membre de l´Association Nationale des Zones de Réserves Paysanne, du Processus d´Unité Populaire du Sud-occidental Colombien et de la Coordination Sociale et Politique Marche Patriotique du Cauca.

Durant un certain temps, compte tenu des menaces de groupes paramilitaires, il s´était vu obligé d´abandonner la localité d´Argelia, où il résidait avec sa famille, avant d´y revenir il y a de cela peu de deux ans.

L´Association paysanne Inza Tierradentro a condamné le crime et a demandé: "Jusqu´à quand cette nuit cauchemardesque durera-t-elle pour le monde paysan colombien?".

L´ONU, le Comité Internationale de la Croix Rouge, ainsi que d´innombrables organisations sociales, ont récemment dénoncé la situation de violence que connait actuellement la Colombie.

peo/mv/tpa