Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Chine et Cuba souhaitent renforcer la communication concernant le Venezuela

Pékin, 29 mai (Prensa Latina) La Chine et Cuba ont aujourd´hui décidé de renforcer la communication avec la communauté internationale pour contribuer à la recherche d´une sortie politique à la situation au Venezuela, a informé le Ministère des Affaires Étrangères local.


Lu Kang, porte-parole de ce Ministère, a signalé à des journalistes que les chanceliers des deux pays, Wang Yi et Bruno Rodriguez, ont coïncidé sur le fait que le thème de la nation sud-américaine ne peut être solutionné que de manière pacifique, notamment par des consultations indépendantes entre le Gouvernement et l´opposition.

« Cela servirait les intérêts de tous les vénézuéliens, s´accordant sur le principe de non-ingérence dans les affaires internes d´un pays tiers, une norme de base dans les relations bilatérales », a-t-il précisé.

Lu a ajouté que les deux ministres ont décidé de resserrer les contacts à l´intérieur et en dehors de cette région dans le but de continuer à jouer un rôle constructif dans la résolution de la question vénézuélienne.

Lors de leur rencontre officielle, et en plus de s´opposer à l´ingérence dans les affaires internes du pays sud-américain, Wang et Rodriguez ont également échangé au sujet de la coopération entre la Chine, l´Amérique Latine et les Caraïbes.

Wang a à ce sujet manifesté à Prensa Latina que les relations et la collaboration du géant asiatique avec cette zone géographique sont ouvertes, transparentes, et se basent sur l´égalité et le bénéfice mutuel.

Il a nié tout intérêt géopolitique ou prétention hégémonique, après avoir fustigé les tentatives des États-Unis de ressusciter la Doctrine Monroe.

Le diplomate a également critiqué la mentalité de guerre froide de Washington, soulignant que la Chine, les latino-américains et caribéens redoubleront d´efforts conjoints pour impulser le développement et élever le bienêtre socio-économique de leurs peuples.

peo/mgt/ymr