Articles

Le coordinateur de l´ONU critique la posture d´Israël quant à la question palestinienne

Nations Unies, 22 juin (Prensa Latina) Le coordinateur spécial de l´ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a critiqué le manque d´intérêt d´Israël pour résoudre la question palestinienne.


Dans sa résolution 2334, le Conseil de sécurité demande à Israël de cesser ses activités de colonisation dans le territoire palestinien occupé, mais Tel-Aviv n’a pris aucune mesure dans ce sens, a-t-il souligné en intervenant dans cet organe de 15 membres.

Au contraire, a ajouté Mladenov, Israël augmente ses constructions, tout en continuant d’encourager les démolitions et les saisies de biens palestiniens en Cisjordanie (souvent appelée Rive Occidentale en anglais), ce qui entraîne des déplacements massifs.

Israël procède également à des démolitions punitives de maisons de familles palestiniennes dont des membres auraient perpétré des attaques contre Israël.

Bien que la résolution 2334 appelle à des mesures immédiates pour prévenir la violence contre les civils, une dangereuse escalade se poursuit à Gaza et sur la Rive Occidentale en raison de la répression de Tel-Aviv.

Le 30 mai dernier, quelque 50 mille Palestiniens ont manifesté pacifiquement dans le cadre de la Grande Marche du retour, et trois enfants ont perdu la vie à la suite d’attaques israéliennes, a-t-il déploré.

La situation dans les lieux sacro-saints est très tendue, les violences fomentées par les colons israéliens se poursuivent et les provocations des deux parties ne cessent pas, a déclaré Mladenov.

À cet égard, il a souligné la nécessité de créer les conditions d’une paix durable fondée sur la solution des deux États : Israël et la Palestine.

Il a également souligné que la situation politique et sécuritaire dans la bande de Gaza est très préoccupante, signalant qu´Israël a récemment de nouveau fermé deux points de passage et réduit les zones de pêche.

L’ONU tente d’atténuer les problèmes énergétiques à Gaza et de favoriser la création d’emplois décents, mais les restrictions d’accès au personnel de l’agence multilatérale et d´organisations non gouvernementales persistent, Israël n’ayant pas délivré de permis de voyage.

Le Coordinateur spécial a de nouveau appelé les autorités de Tel-Aviv à ne pas recourir à la force létale contre les manifestants palestiniens et à mettre fin à la construction de colonies illégales qui compromettent la possibilité de la création de deux États.

Mladenov a mis en garde contre la façon dont les dirigeants israéliens parlent de l’annexion de la Cisjordanie, ce qui menace de mettre fin aux nombreuses années d’efforts internationaux en faveur d’une solution bi-étatique.

Évoquant la conférence du Bahreïn convoquée par les États-Unis, il a déclaré qu’aucun soutien économique ou humanitaire ne résoudrait le conflit à lui seul, alors qu’une action politique et durable en faveur de la paix s’impose d’urgence.

De même, il a souligné les problèmes financiers auxquels est confrontée l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens qui fournit des services vitaux à cette population, appelant les donateurs à la conférence de collecte de fonds le 25 juin prochain, au siège de l’ONU à New York.

peo/mgt/ifb