Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’Indonésie va renvoyer des conteneurs de déchets toxiques en Europe et aux États-Unis

Jakarta, 3 juillet (Prensa Latina) Les douanes indonésiennes ont décidé de restituer 49 conteneurs contenant des déchets toxiques à leurs pays d’origine en Europe et en Amérique du Nord pour violation des règles d’importation.


Les déchets provenaient de pays développés, tels que les États-Unis, qui envoient leurs ordures dans le sud-ouest asiatique pour être recyclées, mais elles contiennent souvent des matières impropres à la transformation et à forte teneur en polluants.

Le Ministère de l’Environnement et des Forêts a indiqué qu’il avait déjà restitué aux États-Unis cinq conteneurs d’un contenu différent de celui qui avait été déclaré et qu’il examinerait 65 autres chargements.

Susilabrata, chef des douanes indonésiennes, a déclaré au quotidien The Jakarta Posto que l’analyse a révélé que près d’une cinquantaine de conteneurs contenaient des déchets toxiques et dangereux.

'Notre prochaine étape consiste à envoyer des lettres d’avertissement aux importateurs afin qu’ils réexportent cette cargaison dans les pays d’où elle est partie, car il a été constaté qu’elle enfreignait les règles en vigueur', a déclaré la fonctionnaire.

L’Indonésie s’associe ainsi à d’autres pays d’Asie du Sud-Est qui refusent de devenir des décharges des pays occidentaux.

La Malaisie et les Philippines ont réagi de la même manière face à l´avalanche de déchets qui inondent leurs ports et qui, souvent, n´étant pas correctement traités, finissent en mer.

Le week-end dernier, les dirigeants des pays du G20 se sont mis d’accord sur un ensemble de mesures visant à réduire la fuite de déchets plastiques vers les océans à zéro d’ici 2050.

Cependant, les activistes regrettent que ces actions ne soient pas au cœur du problème que constitue la production massive de plastiques à usage unique.

Peo/mgt/avr/gdc